l'avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves

Te rappelles-tu ?

Te rappelles-tu ? dans douceur du jour 47745_626497700716498_1912669344_n

Te rappelles-tu, étant petites
Quand on effeuillait des marguerites
C’était pourtant un jeu banal
Cette envie d’arracher leurs pétales

 dans douceur du jour

C’était pourtant bien amusant
On voulait connaître les sentiments
De celui que l’on avait remarqué
Qui était toujours dans nos pensée

8953441-enfant-tenant-un-bouquet-de-fleurs-au-printemps-premieres

Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément
On recommençait si souvent
On voulait qu’il nous aime beaucoup
Et qu’il pense seulement à nous

enfant_fleurs

Cette simple fleur était si jolie
Elle n’a jamais changé depuis
Si je ne suis plus petite
J’aime encore les marguerites

 

ENFANT+-FLEUR

Leur beauté, c’est qu’il y en a beaucoup
On en voit partout autour de nous
Et moi, quand je repense à celles-ci
Je la trouvais si belle ma vie

2950751341_1_3

Texte Claude Marcel Breault

9 août, 2013 à 17 h 37 min


Laisser un commentaire